Rechercher
  • Morgane Chevallier

Etat de stress post-traumatique (PTSD)

L’état de stress post-traumatique se caractérise par le fait de revivre un évènement extrêmement traumatisant. Il apparait souvent à la suite d’un évènement ayant constitué une menace de mort ou durant lequel la personne a été témoin d’une agression grave ou violente d’un proche ou d’un inconnu (ex : agression sexuelle, agression physique, prise d’otage, accident de voiture grave, guerre…). Durant cet évènement traumatique la personne a ressenti une peur intense ou un sentiment d’horreur.



À la suite de cet évènement, la personne va avoir tendance à revivre de manière répétée et involontaire ce qui l’a traumatisée (en y repensant, en rêvant de l’évènement…), ce qui la fait énormément souffrir. Elle va essayer d’éviter toutes les situations ou souvenirs qui sont liés à cet évènement (ex : les lieux, dates anniversaires…), ce qui peut parfois mener à une amnésie partielle ou totale de ce qui s’est passé. Les personnes souffrant de stress post-traumatique ont du mal à éprouver du plaisir, elles ont des difficultés de sommeil et une anxiété persistante (ex : la personne est sur le qui-vive, elle est très attentive à ce qui se passe autour d’elle…).

Tout cela va faire beaucoup souffrir la personne et gêner sa vie quotidienne (ex : travail, vie sociale, vie sentimentale…).



QUELQUES CHIFFRES UTILES :

  • 1% de la population serait sujette à un trouble de stress post-traumatique

  • les femmes sont plus touchées que les hommes

Causes et facteurs de risques :

L’exposition à des évènements traumatisants au cours de la vie (ex : viol, agression, accident grave…).

Traitement :

Les thérapies cognitivo-comportementales montrent de bons résultats dans le traitement du trouble de stress post-traumatique. Il s’agit de désapprendre les pensées et les sentiments négatifs qui accompagnent la situation traumatisante, pour les remplacer par d’autres pensées, sentiments et comportements.