Rechercher
  • Morgane Chevallier

Le handicap intellectuel

Il s’agit d’un fonctionnement intellectuel inférieur à la moyenne qui a pour conséquences des problèmes d’adaptation au niveau de certaines aptitudes comme :

  • la communication

  • l’autonomie

  • la scolarité

  • les relations aux autres



Le quotient intellectuel (QI) est évalué par des tests chez un professionnel (psychologue, psychiatre, pédiatre), il est significativement inférieur à la moyenne des enfants d’un âge donné.

Il y a différent degrés de handicap intellectuel allant de léger, à moyen, grave et profond.


QUELQUES CHIFFRES UTILES :

  • 1% de la population aurait un handicap intellectuel

  • 0,6% un handicap intellectuel grave

  • le handicap intellectuel grave peut être détecté dans les 2 premières années de vie, les plus légers sont souvent détectés durant la scolarité

  • les hommes sont plus touchés que les femmes

Causes et facteurs de risques :

On retrouve souvent des facteurs génétiques et des problèmes de développement durant la grossesse en lien avec le développement d’un handicap mental.