top of page
Rechercher
  • Morgane Chevallier

Les troubles des conduites alimentaires (TCA)

Les troubles des conduites alimentaires (TCA) se caractérisent par une perturbation de la manière de s’alimenter qui est liée à une mauvaise perception de son apparence et de son poids. On retrouve dans les TCA l'anorexie mentale et la boulimie.



QUELQUES CHIFFRES UTILES :

  • 15% de la population connaitrait dans sa vie des TCA

  • 1,5% des femmes et 0,3% des hommes seraient anorexiques

  • Dans 90% des cas les TCA concernent des femmes

  • Dans 10% des cas l’anorexie entraîne la mort !

Les causes et facteurs de risques :

Les causes des TCA sont souvent multifactorielles. Il y a des facteurs génétiques mais aussi des évènements de vie ou des histoires familiales qui peuvent amener une personne à développer ce type de pathologies. La pression de la société et les normes de beauté peuvent aussi progressivement amener une personne à développer des TCA.


Les traitements :

Plus la prise en charge est précoce moins les conséquences sur la santé sont importantes. Souvent la pris en charge se fait en ambulatoire, c’est à dire un suivi en lien avec l’hôpital mais sans hospitalisation, sauf s’il y a une urgence vitale.

Le soutien de l’entourage est un vrai atout dans la prise en charge des personnes souffrant de TCA. Il y a souvent une psychothérapie de type TCC (thérapie cognitovo-comportementale) pour désapprendre les mauvaises habitudes et diminuer les pensées négatives concernant l’apparence et le poids. En plus, il y a un travail nutritionnel avec une rééducation concernant l’alimentation.



L'ANOREXIE MENTALE :

L’anorexie se caractérise par le refus de s’alimenter ou par un régime alimentaire très strict afin de maintenir un poids en dessous de la normale par rapport à son âge et à sa taille. Les personnes anorexiques vont ainsi exclure certains aliments de leur alimentation et/ou se faire vomir, utiliser des laxatifs et faire de l’exercice physique de manière excessive. Elles ont une peur intense de prendre du poids et ont une perception déformée de leur corps et de leur poids, c'est ce qu’on appelle la dysmorphophobie. Souvent, plus les personnes perdent du poids, plus elles ont peur de devenir grosses. Elles sont obsédées par leur poids et leur estime de soi est excessivement influencée par le poids et/ou la forme de leur corps.


La perte de poids importante provoque également l’arrêt des règles (aménorrhée) et le développement important de la pilosité (ex : sur les bras, duvet sur tout le corps…).



LA BOULIMIE

La boulimie se caractérise par des épisodes répétés de crises où les personnes vont manger en excès sur une courte période, suivies par des comportements compensatoires (ex : vomissements que la personne provoque, utilisation de laxatifs, privation de nourriture, exercices physiques excessifs…). Durant les crises de boulimie les personnes ont le sentiment de perdre le contrôle et de ne plus pouvoir s’arrêter de manger. Comme dans l’anorexie, les personnes boulimiques ont une perception déformée de leur corps et de leur poids.


bottom of page