top of page
Rechercher
  • Morgane Chevallier

La différence entre psychiatre, psychologue et autres thérapeutes

Il y a différents types de professionnels de santé en lien avec la psychologie, il est souvent difficile de s'y retrouver quand on ne connait pas les différences. Vous trouverez dans cet article une présentation simple de chacun afin de vous orienter vers le professionnel le plus adapté à vos besoins.







LE PSYCHIATRE :


Un(e) psychiatre est une personne qui a fait des études de Médecine à l’université et qui s’est spécialisé en psychiatrie (soit 10 ans d’études post bac en France). Iel peut prescrire des médicaments, poser des diagnostics et ses consultations sont remboursées en libéral, même si vous devez généralement avancer les frais. Les consultations à l’hôpital ou en Centre Médico-Psychologique sont généralement gratuites : vous n’avez pas à avancer les frais avec votre carte vitale, mais il y a généralement un délai d'attente de plusieurs mois.

Comme un(e) psychiatre est avant tout un(e) médecin, le soin passe généralement par une prise de médicaments lorsque qu'iel évalue que cela est nécessaire (ex : dans le cas d'une dépression, le psychiatre prescrira des antidépresseurs), même si de nombreux psychiatres se forment à des techniques de psychothérapies (c’est-à-dire les mêmes approches de soin que les psychologues).


LE PSYCHOLOGUE :


Un(e) psychologue est une personne qui a fait des études de Psychologie à l’université (soit 5 ans d’études post bac en France, c’est-à-dire un Master de Psychologie). Le titre de psychologue est protégé par la loi, ce qui veut dire que seules les personnes ayant obtenu le diplôme de psychologue reconnu par l'Etat peuvent exercer en tant que tel. Cela garantie une formation théorique de qualité et 500h de stage minimum.


Il y a différents type de psychologues qui dépendent de la spécialité qu'iels ont choisi en Master :

- psychologue clinicien : s'occupe de patients souffrant de troubles psychiques, c'est celui qu'on va généralement consulter quand on parle de psychologue. Il prend en charge les enfants, adolescents et adultes pour des problématiques diverses et variées, aussi bien des difficultés relationnelles, émotionnelles ou scolaires, que pour de l'anxiété, de la dépression, des troubles du comportement alimentaire, un évènement de vie difficile, une rupture etc.

- psychologue social : s'intéresse à l'étude du comportement des individus sous l'effet du groupe, c'est à dire des autres personnes.

- psychologue du travail : est spécialisé(e) dans l'accompagnement des personnes au travail et des organisations de travail (entreprises).

- psychologue du développement : s'intéresse au développement de l'être humain, de la conception à l'âge adulte. Iel prend généralement en charge les enfants lorsqu'il y a un trouble dans l'acquisition des compétences motrices ou cognitives.

- psychologue gérontologue : est spécialisé(e) dans l'étude et la prise en charge du vieillissement. Iel va généralement évaluer les troubles et accompagner les personnes âgées et leur entourage.

- psychologue cognitif : s'intéresse particulièrement aux grandes fonctions psychologiques de l'être humain (langage, mémoire, attention, intelligence, perception, émotions...), c'est à dire comment le cerveau traite l'information qu'il reçoit.

- neuropsychologue : est spécialisé(e) dans les fonctions cognitives et leurs liens avec les zones du cerveau. Iel va généralement évaluer les troubles ou l'impact sur le fonctionnement de la personne suite à un accident ou une maladie (AVC, maladie dégénérative, accident de la route...).


De manière générale, un(e) psychologue va aider la personne grâce à la parole et à l’écoute du vécu du patient, cela avec bienveillance et empathie. Iel a également à sa disposition un certain nombre d'outils et de tests pour faire des bilans du fonctionnement de la personne (Rorschach, test de QI...).

Il existe différentes formes de psychothérapies qui dépendent des approches théoriques (psychanalyse, TCC, humaniste...), chacune ayant leurs spécificités et leur efficacité selon les pathologies (ex : les thérapies cognitivo-comportementales (TCC) sont très efficaces avec les phobies mais moins avec la schizophrénie…). Un(e) psychologue ne peut pas prescrire de médicaments. Pour le moment, les séances chez un(e) psychologue ne sont pas remboursées en libéral, mais sont gratuites dans les CMP (centres médico psychologiques), les hôpitaux ou les autres structures publiques. De plus en plus de mutuelles proposent de rembourser des séances chez un psychologue, renseignez-vous auprès de la votre.



LE PSYCHOTHERAPEUTE :


Le titre de psychothérapeute est protégé par la loi en France, cela implique que seul(e) un(e) psychologue ayant reçu une formation clinique (on parle alors de psychologue clinicien) ou un(e) psychiatre peuvent exercer en tant que tel. Il existe différents type de psychothérapies, qui renvoient à des théories et des techniques spécifiques de prise en charge (théorie analytique, TCC, approche positive...).



LE PSYCHANALYSTE :


Un(e) psychanalyste est un(e) clinicien(ne) qui s'appui sur les théories psychanalytiques. Ces théories reposent sur le postulat de l'existence d'un inconscient chez l'être humain, en s'attardant sur les manifestations de cet inconscient, c'est à dire les symptômes. La prise en charge repose notamment sur la parole, l'écoute et/ou l'hypnose (si le psychanalyste y est formé) pour découvrir la source de la souffrance du patient.

Un(e) psychanalyste se forme au sein d'une école de psychanalyse et doit lui-même avoir suivi une psychanalyse.


bottom of page